Enemy Words

Forum de poésie, poésie littérature underground

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nouvelles
par Totor 24/11/2015, 16:04

» le jeu consiste à ajouter un mot à la suite du dernier...
par Totor 18/11/2015, 11:00

» Rose du temps et de l'espace
par Totor 5/8/2015, 18:20

» Fiction de famille
par Totor 29/6/2015, 10:57

» Nihil und Ereignis par D.A.I - 2009
par Totor 15/5/2015, 12:04

» j'aime bien
par invigene 14/5/2015, 10:46

» production écrite
par invigene 14/5/2015, 10:33

» Le message que nous sommes
par invigene 14/5/2015, 10:29

» FORUM POESIE/Topic de présentation et de bienvenue
par invigene 11/5/2015, 23:05

» Sur la virginité... Copier-coller
par invigene 11/5/2015, 15:19

» Fragiles
par Totor 10/5/2015, 11:32

» facebook vous a tué ?
par Bissecta 10/5/2015, 03:40

» TRY AGAIN (le vivant non commercial)
par Bissecta 10/5/2015, 03:38

» Rendez service à ce forum
par Totor 9/5/2015, 17:52

» gigot texte
par Invité 20/4/2015, 07:10

» un nouveau forum ? ha bin oui, un nouveau forum
par Invité 2/4/2015, 12:50

» Barres-toi bandit
par invigene 31/3/2015, 12:24

» la plaisanterie
par invigene 31/3/2015, 00:52


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fiction de famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Fiction de famille le 29/6/2015, 10:57

Fiction de famille


C'est le père qui est trop sévère
Ou bien c'est la mère toute amère
Le fils il a aussi très mal aux dents
Il sert à sa sœur de vrai confident

Lui Il aime bien la confiture de fraise
Mais sa sœur est une vraie punaise
Le papa, la maman, les deux enfants
Qui parlent de trucs pas très marrants

Le chien qui en prend plein la gueule
Entre  un os et la mère qui l'engueule
Parce qu'il n'y a pas pour elle de raison
Que d'engueuler son propre nourrisson

Papa lui,  il reste juste bien comme il faut
C'est à dire un peu pervers et très faux
Tandis que maman qui  joue la durée
Dans un match de boxe bien trop déluré

Les enfants, ils  sont plutôt charmants
Entre des selfies et des mots marrants
Ils se foutent bien  de maman et papa
Leurs amis sont très nombreux et  plats

Car ils n'existent pas vraiment ma foi
Entre un SMS, un texto qu'ils envoient,
Ils sont, une grande famille très ordinaire
Dans une fiction qui reste extraordinaire

Totor

Voir le profil de l'utilisateur http://site-de-victorugueux-razemotte.e-monsite.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum