Enemy Words

Forum de poésie, poésie littérature underground

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nouvelles
par Totor 24/11/2015, 16:04

» le jeu consiste à ajouter un mot à la suite du dernier...
par Totor 18/11/2015, 11:00

» Rose du temps et de l'espace
par Totor 5/8/2015, 18:20

» Fiction de famille
par Totor 29/6/2015, 10:57

» Nihil und Ereignis par D.A.I - 2009
par Totor 15/5/2015, 12:04

» j'aime bien
par invigene 14/5/2015, 10:46

» production écrite
par invigene 14/5/2015, 10:33

» Le message que nous sommes
par invigene 14/5/2015, 10:29

» FORUM POESIE/Topic de présentation et de bienvenue
par invigene 11/5/2015, 23:05

» Sur la virginité... Copier-coller
par invigene 11/5/2015, 15:19

» Fragiles
par Totor 10/5/2015, 11:32

» facebook vous a tué ?
par Bissecta 10/5/2015, 03:40

» TRY AGAIN (le vivant non commercial)
par Bissecta 10/5/2015, 03:38

» Rendez service à ce forum
par Totor 9/5/2015, 17:52

» gigot texte
par Invité 20/4/2015, 07:10

» un nouveau forum ? ha bin oui, un nouveau forum
par Invité 2/4/2015, 12:50

» Barres-toi bandit
par invigene 31/3/2015, 12:24

» la plaisanterie
par invigene 31/3/2015, 00:52


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

de la personnalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 de la personnalité le 25/4/2013, 23:17

dunadhan

avatar
Invité
Introduction :
J’aimerai tout d’abord, en guise de préambule, donner une définition sommaire de ce qui nous occupe présentement.
En fonction du contexte, la personnalité est ce qu’on appelle communément le caractère, le tempérament ou bien encore la trempe. Elle peut s’apparenter à la folle sagesse.
Mais la personnalité désigne aussi bien un caractère accompli et « fini », constitué de multiples rituels, une identité visible et aussitôt identifiable.
Le temps se partage donc ces deux aspects, l’un qui est mouvement et l’autre qui fixe. Pour ce dernier, il est dangereux de tomber dans la réification.
Aussi bien que l’on peut dire « tout est relatif », « tout est lumière », ou « tout est amour », il n’est pas choquant d’affirmer « tout est personnalité ».
Et en disant cela, nous en faisons une science. Science du devenir, science des relations humaines,…
Enfin, faut-il opposer la personnalité à la normalité ?
J’espère que ces quelques aphorismes y répondent, sous l’angle poétique.
Libre à chacun de poursuivre la démarche. Ils sont forcément incomplets et c’est un champ ouvert que ce recueil.
C’est que, en voyant ainsi la volonté conjuguer le devenir, nous assistons à une véritable torréfaction de l’être, la gestation perpétuelle de l’identité.
Si la forme peut paraitre lourde, il faut voir ici comme de menues prières à psalmodier, des litanies à ruminer, à transposer.





1. La personnalité meuble la réalité, fait d’un trajet en bus son guéridon et d’un arbre une porte vite franchie. Elle déménage insensiblement d’une réalité à l’autre et parfois avec véhémence. Cela se nomme le devenir, et cela prend la forme d’acclimatations successives. De cette façon elle charge les objets d’être et s’entoure de symboles. Le mal et le bien sont de cette sorte, projetés par la subjectivité.

2. La personnalité est l’art de daller la réalité, de la dévoiler.
On découvre des rails pour les futures générations qui jusque-là étaient tapis et recouverts d’ombre.
Le singulier, quand il accède à l’universel, l’enrichit.

3. La personnalité est l’art de frayer jusqu’à ses valeurs parmi celles existantes. En ce sens elle est aimant.

4 La personnalité est un catalyseur de valeurs. Elle donne du poids à ce qui serait resté latent ; elle réveille et entraîne à sa suite des guirlandes d’humanité. En ce sens elle est icône.
5 Elle est le clown ou la marionnette du destin. Le récit qui sert de concept. C’est l’intervention ou non.

6. La personnalité est cet applaudissement après une écoute attentive, l’exaltation après la crispation.

7. L’individualité est un espion dont le soleil intérieur projette ses rayons sur les collines avoisinantes.

8. Une personnalité apporte un nouvel horizon, bouscule une psyché collective, l’on s’y habitue comme à la présence d’un meuble

9. La personnalité est l’équilibre des équilibres.

10. C’est une coordonnée sur l’échelle de la destinée humaine.

11. La personnalité est l’art de décider des priorités.

12. La personnalité est la mise à nu de sa totalité par la théâtralisation.

13. La personnalité est le psychodrame d’une autre.

14. La personnalité est la découverte des limites d’une liberté par une liberté.

15. La personnalité est sa propre cause et son propre effet.

16. C’est une nappe dressée aux yeux d’invités éphémères. En cela elle est partage.

17. Elle est l’art de jongler entre sa réalité et la réalité, de les accorder (jusqu’à ce qu’elles ne fassent qu’une).

18. Elle est essais répétés, tentatives, erreurs.

19. SI la réalité est un champ vaste comme l’espace, alors la personnalité est un éclair qui va zébrer la réalité.

20. La personnalité est le contour de l’âme.

21. La personnalité se polit au contact d’autres personnalités, comme des galets s’érodent les uns aux autres et la mer au-dessus d’eux.

22. La personnalité est ce va et vient avec autrui, cette communion et ce retrait/grippage dans les relations.

23. La personnalité est un sillon creusé dans la réalité avoisinante.

24. La personnalité doit être comme une boule de neige qui grossit.

25. C’est un stratège qui prépare son avancée, sa progression, ses bataillons.

26. La personnalité est la moisson de son propre semis.

27. Derrière chaque animal totem il y a une face négative et une face positive. Il peut être l’ascension d’une personnalité comme la chute d’une autre, selon qu’on l’aborde d’un vécu différent.

28. Lorsque j’agis dans plusieurs temps à la fois et à plusieurs endroits en moi, la personnalité est comme un télescope qui avance par reptation. Vers l’infini.

29. C’est aussi le moment où tu choisis de sauter du lit.

30. C’est la pointe de l’aiguille entre le déterminisme et la liberté.

31. La personnalité est l’avocat de son changement et de son miroitement. Elle légitime ce qu’elle véhicule aux yeux des autres.

32. C’est par la personnalité que l’essence prend la forme de l’existence.

33. Le mouvement de l’être, c’est la personnalité.

34. C’est une marée qui s’oriente dans les anfractuosités de la société, dont les flux et reflux nourrissent d’alluvions les terres sur le chemin.

35. La personnalité est la conscience s’arrachant à elle-même.

36. La perception est la fin de l’innocence et la marque de l’individualité.

37. La personnalité est le signifiant constant de signifiés multiples.

38. La personnalité est un soleil inquiet qui éclaire les ombres.

39. La personnalité est un arlequin incompréhensible. Elle apparaît toujours vêtue d’attributs différents.

40. La personnalité est un signe avant-coureur du destin.

41. La personnalité est le fait de se gorger d’absolu, de se délester de tout ce qui est personnel pour n’être plus qu’esprit

42. La personnalité est la décision, le choix. Chaque comportement est une décision et chaque caractère l’écho d’une décision passée et intégrée, un geste devenu individu.

43. Toutes les personnalités mènent à la réalité, elles sont un chemin vers la vérité.

44. La personnalité est l’éclairage d’une réalité par une autre réalité, d’une vérité par une autre vérité, d’un concept par un autre concept.

45. C’est un écho des conditions sociales et de l’éducation.

46. La personnalité est une étape à travers Dieu.

47. Chaque personnalité peut être un acte manqué de l’humanité.

48. La personnalité est cette mobilité interne qui s’achemine peu à peu vers ses propres richesses, ce balancier qui oscille entre la lucidité et l’espérance, entre le cœur et l’intellect, cette roue qui défriche autour d’elle pour atteindre sa propre surface, toujours maintenant l’écart nécessaire à sa respiration entre la conscience et l’inconscience, les pôles respectivement de son identité et de son futur, sa dilution.

49. Elle est un geste nouveau.

50. C’est une sobriété constituée de tempêtes.

51. La personnalité est l’acclimatation d’une âme à la réalité.

52. La personnalité est un outil dont se servent les valeurs pour forer la réalité, y creuser des galeries comme des taupes.

53. La personnalité est le marteau-piqueur de la réalité. Aussi bien, elle peut être un geyser qui perce la réalité sensible.

54. C’est une épopée collective (Je) ou un égoïsme social.

55. La réalité est aussi l’art de faire se rencontrer les réalités par le biais de la personnalité. La réalité est le ton juste entre la personnalité et son environnement. En ce sens l’homme est un diapason.

56. La personnalité est l’art d’aller confectionner dans la réalité un statut – une statue. C’est une interface.

57. Des poutres sont sans arrêt tendues entre la personnalité et la réalité – humaine -, et les générations qui s’interpénètrent marchent sur des ponts, des filins d’acier ou du bois vermoulu. Alors la personnalité endigue la réalité et la réalité endigue la personnalité. Et chaque individu qui s’imprègne à elle la prolonge une fois isolé.

58. Elle est comme un lézard qui passe du soleil à l’ombre, attentive, elle est gel et dégel.

59. Elle est cette chenille qui lorsqu’elle prend de nouvelles prises sur la réalité en désagrège une autre.

60. La personnalité pour définir, doit se hisser au-dessus des définitions passées. Moins elle est sujette à être définie et plus ses définitions sont fortes.

61. La personnalité est l’art de fondre sur les brèches. Sous son aspect binaire, elle est observation / réaction, attente / passage à l’acte, passivité / activité, spectateur / acteur.

62. La personnalité est une rumeur collective. Comme le vent éveille le bruissement des feuilles dans les arbres.

63. Véhicule fini de l’infini, la personnalité prend racine dans l’humanité. C’en est une étincelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum