Enemy Words

Forum de poésie, poésie littérature underground

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nouvelles
par Totor 24/11/2015, 16:04

» le jeu consiste à ajouter un mot à la suite du dernier...
par Totor 18/11/2015, 11:00

» Rose du temps et de l'espace
par Totor 5/8/2015, 18:20

» Fiction de famille
par Totor 29/6/2015, 10:57

» Nihil und Ereignis par D.A.I - 2009
par Totor 15/5/2015, 12:04

» j'aime bien
par invigene 14/5/2015, 10:46

» production écrite
par invigene 14/5/2015, 10:33

» Le message que nous sommes
par invigene 14/5/2015, 10:29

» FORUM POESIE/Topic de présentation et de bienvenue
par invigene 11/5/2015, 23:05

» Sur la virginité... Copier-coller
par invigene 11/5/2015, 15:19

» Fragiles
par Totor 10/5/2015, 11:32

» facebook vous a tué ?
par Bissecta 10/5/2015, 03:40

» TRY AGAIN (le vivant non commercial)
par Bissecta 10/5/2015, 03:38

» Rendez service à ce forum
par Totor 9/5/2015, 17:52

» gigot texte
par Invité 20/4/2015, 07:10

» un nouveau forum ? ha bin oui, un nouveau forum
par Invité 2/4/2015, 12:50

» Barres-toi bandit
par invigene 31/3/2015, 12:24

» la plaisanterie
par invigene 31/3/2015, 00:52


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Liste des essentiels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Liste des essentiels le 17/11/2012, 21:19

Mexico city blues commence comme ça.

Carnets de notes grifouillages secrets et pages démentes
dactylographiés pour ton propre plaisir
soumis à tout, ouvert, à l’écoute
quelque chose que tu sens trouvera sa propre forme
sois saint fou et idiot de l’esprit
écris ce que tu veux du fond de l’esprit
les visions indicibles de l’individu
pas de temps pour la poésie mais exactement ce qui est en transe-fixation rêvant
l’objet devant toi
défais-toi des inhibitions littéraires, grammaticales et syntaxiques
comme Proust sois une vieille tête-herbe du temps
racontant la vraie histoire du monde
en monologue intérieur
écris à partir du substantiel œil du milieu, nageant dans mer de langue
ne pense pas aux mots quand tu t’arrêtes sauf pour mieux voir l’image
ni peur ni honte de la dignité de ton expérience, de ta langue et connaissances
livre-film est le film en paroles, la forme Américaine visuelle
Composant frénétique, sans discipline, pur, émergeant d’en dessous
Le plus fou le mieux ça vaut
Ecrivain-metteur en scène de films Terrestres
Subventionnés et Angelisés au Ciel

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum