Enemy Words

Forum de poésie, poésie littérature underground

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nouvelles
par Totor 24/11/2015, 16:04

» le jeu consiste à ajouter un mot à la suite du dernier...
par Totor 18/11/2015, 11:00

» Rose du temps et de l'espace
par Totor 5/8/2015, 18:20

» Fiction de famille
par Totor 29/6/2015, 10:57

» Nihil und Ereignis par D.A.I - 2009
par Totor 15/5/2015, 12:04

» j'aime bien
par invigene 14/5/2015, 10:46

» production écrite
par invigene 14/5/2015, 10:33

» Le message que nous sommes
par invigene 14/5/2015, 10:29

» FORUM POESIE/Topic de présentation et de bienvenue
par invigene 11/5/2015, 23:05

» Sur la virginité... Copier-coller
par invigene 11/5/2015, 15:19

» Fragiles
par Totor 10/5/2015, 11:32

» facebook vous a tué ?
par Bissecta 10/5/2015, 03:40

» TRY AGAIN (le vivant non commercial)
par Bissecta 10/5/2015, 03:38

» Rendez service à ce forum
par Totor 9/5/2015, 17:52

» gigot texte
par Invité 20/4/2015, 07:10

» un nouveau forum ? ha bin oui, un nouveau forum
par Invité 2/4/2015, 12:50

» Barres-toi bandit
par invigene 31/3/2015, 12:24

» la plaisanterie
par invigene 31/3/2015, 00:52


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

poésie portable 89

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 poésie portable 89 le 23/8/2012, 11:09

POESIE PORTABLE 89
la magie telle que tu la conçois cette magie-là n'existe pas – bouger les mains écrire des phrases danser sous la lune ça n'existe pas tout ça – le monde n'existe pas non plus – aucune transfiguration ne traverse le corps – l'électricité est une imposture le pétrole un mensonge le langage un abus – la réalité nue est une anecdote merdique un genre de storytelling sans direction précise et la seule vraie magie c'est que le monde est toujours tel que l'on croit qu'il est ou bien tel que l'on veut qu'il soit alors malheur à tous les morts-vivants imbibés de méfiance – malheur à tous les morts-vivants intoxiqués par leur propre mesquinerie – parce que l'enfer n'existe pas et qu'ils n'ont rien d'autre à redouter que les fleurs rances qui poussent sous leur yeux – rien d'autre à redouter que le chemin boueux que découvrent leurs pieds – et sans échappatoire – et sans bifurcation

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum