Enemy Words

Forum de poésie, poésie littérature underground

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nouvelles
par Totor 24/11/2015, 16:04

» le jeu consiste à ajouter un mot à la suite du dernier...
par Totor 18/11/2015, 11:00

» Rose du temps et de l'espace
par Totor 5/8/2015, 18:20

» Fiction de famille
par Totor 29/6/2015, 10:57

» Nihil und Ereignis par D.A.I - 2009
par Totor 15/5/2015, 12:04

» j'aime bien
par invigene 14/5/2015, 10:46

» production écrite
par invigene 14/5/2015, 10:33

» Le message que nous sommes
par invigene 14/5/2015, 10:29

» FORUM POESIE/Topic de présentation et de bienvenue
par invigene 11/5/2015, 23:05

» Sur la virginité... Copier-coller
par invigene 11/5/2015, 15:19

» Fragiles
par Totor 10/5/2015, 11:32

» facebook vous a tué ?
par Bissecta 10/5/2015, 03:40

» TRY AGAIN (le vivant non commercial)
par Bissecta 10/5/2015, 03:38

» Rendez service à ce forum
par Totor 9/5/2015, 17:52

» gigot texte
par Invité 20/4/2015, 07:10

» un nouveau forum ? ha bin oui, un nouveau forum
par Invité 2/4/2015, 12:50

» Barres-toi bandit
par invigene 31/3/2015, 12:24

» la plaisanterie
par invigene 31/3/2015, 00:52


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le sens d'ere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le sens d'ere le 18/8/2012, 14:28

J'étais si vulnérable à ce moment encore intact.
J'avais espéré mieux mais je ne rentrerais jamais.
Pourtant la pluie avait couru et mon corps recevait.
Ensemble nous inoculions le sens d'ère. Pardon !

Les espoirs sont stupides sans cette main sans doigts.
Ils ressemblent à des serpents dont le venin exauce
tes pires souhaits, tes ravancées et raisons saugrenues.
Nous savions le sens d'ère et nous l'avons menti.

Mais nous inoculions la vie dans ces doigts morts.
Ne me demandez pas comment on fait pourtant.
J'étais si vulnérable, La tête entre tes bras. Bref,
nous rêvions le sens d'ère à la limite, à la limite...

Quand l'éveil est venu, je me sentais faible car
le monde allait mourir. Nous étions tout le sens,
la brûlure, l'excroissance honteuse de cette heure
qui n'etait pas une ère. Pas encore une ère.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum