Enemy Words

Forum de poésie, poésie littérature underground

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nouvelles
par Totor 24/11/2015, 16:04

» le jeu consiste à ajouter un mot à la suite du dernier...
par Totor 18/11/2015, 11:00

» Rose du temps et de l'espace
par Totor 5/8/2015, 18:20

» Fiction de famille
par Totor 29/6/2015, 10:57

» Nihil und Ereignis par D.A.I - 2009
par Totor 15/5/2015, 12:04

» j'aime bien
par invigene 14/5/2015, 10:46

» production écrite
par invigene 14/5/2015, 10:33

» Le message que nous sommes
par invigene 14/5/2015, 10:29

» FORUM POESIE/Topic de présentation et de bienvenue
par invigene 11/5/2015, 23:05

» Sur la virginité... Copier-coller
par invigene 11/5/2015, 15:19

» Fragiles
par Totor 10/5/2015, 11:32

» facebook vous a tué ?
par Bissecta 10/5/2015, 03:40

» TRY AGAIN (le vivant non commercial)
par Bissecta 10/5/2015, 03:38

» Rendez service à ce forum
par Totor 9/5/2015, 17:52

» gigot texte
par Invité 20/4/2015, 07:10

» un nouveau forum ? ha bin oui, un nouveau forum
par Invité 2/4/2015, 12:50

» Barres-toi bandit
par invigene 31/3/2015, 12:24

» la plaisanterie
par invigene 31/3/2015, 00:52


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lycos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lycos le 11/6/2012, 22:55

Saltarello lycanthrope cerne l'agonie sans l'arène des suicidaires suivant l'agape.
Pour la margelle du puits cette nuit, l'offrande déposée sur la nervure végétale:
Un fruit sycophante, trois bogues de l'essentiel caché, cinq larmes d'églantine, à l'ouest, le gardien des portes et à l'est la ronce du tombeaux des amoureux.
Pour sauver l'âme où se stalagmitent toutes les causes de la solitude.
Sauvage éros pourtant hôte de séraphim.
L'étreindre dans les bras du ciel.
L'embrasser encore au stellaire.
Le serrer si fort et si haut qu'il puisse toucher vénus.
Juste une fois de plus, dans les bras du ciel.
Tarentelle succube glisse l'extase avec les dunes orgiaques soufflant l'aphrodisiaque
Au porteur de liqueur: le cœur en libation inconditionnelle.
Si civilisé l'éros alors prince des poètes mystiques.
Si seulement la nuitée lui permettait de dormir dans un lit de lys
Si seulement la nuitée le laisser choir au plus profond du sortilège.
Si seulement la nuitée le laisser lisser l'abysse de miel.
Le désir alchimique de le câliner tel un loup rieur.
L'envie sorcière de l'étouffer d'amour tel un chien fervent.
Le vouloir d'être.
Le vouloir d'être avec lui ou Elle.
Et cette nuit les hurlements rejoignent ceux de la horde oubliée.
Le lycanthrope en mal d'amour a dansé jusqu'à la falaise au-dessus de l'océan.
Montre moi comment tu fais ce tour, celui qui me fait tant crié, celui qui me fait rire et je te promets que je m'enfuirai avec toi à jamais.
Penche ton visage, approche toi car tu es si haut et si loin, viens vers le vertige.
Ses songes s'évaporent avec l'écume au bas de la falaise sur le sable nyctalope.
Sur ses lèvres à présent la trace éternelle d'un baiser scarifié.
Un stalactite abreuve assurément de tendresse son âme désormais libre.

Voir le profil de l'utilisateur http://bissecta.blogspot.com/

2 Re: Lycos le 12/6/2012, 19:42

Offrande au doux venin qui perpétue l'espèce
le futur se déploie comme une ode a vie
au travers des moments et souligne la scène
qui dévoile à l'esprit le défaillant diogène

relève bien le verbe de tes épices en sortilèges
laisse venir à ton émoi les pensées qui trahissent
et fuite en une fois dans la moiteur de l'abandon !
le retour sera long d'une si grande extase...

parfait véhicule pour franchir la tétanie
a cheval au plaisir où circule de nuit.
Les étranges ébats d'ici haut mais santiano

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Lycos le 13/6/2012, 06:50

Ne pas revenir, c'est ça le chuuuuuuuuuuttttttttttttt!

Voir le profil de l'utilisateur http://bissecta.blogspot.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum