Enemy Words

Forum de poésie, poésie littérature underground

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nouvelles
par Totor 24/11/2015, 16:04

» le jeu consiste à ajouter un mot à la suite du dernier...
par Totor 18/11/2015, 11:00

» Rose du temps et de l'espace
par Totor 5/8/2015, 18:20

» Fiction de famille
par Totor 29/6/2015, 10:57

» Nihil und Ereignis par D.A.I - 2009
par Totor 15/5/2015, 12:04

» j'aime bien
par invigene 14/5/2015, 10:46

» production écrite
par invigene 14/5/2015, 10:33

» Le message que nous sommes
par invigene 14/5/2015, 10:29

» FORUM POESIE/Topic de présentation et de bienvenue
par invigene 11/5/2015, 23:05

» Sur la virginité... Copier-coller
par invigene 11/5/2015, 15:19

» Fragiles
par Totor 10/5/2015, 11:32

» facebook vous a tué ?
par Bissecta 10/5/2015, 03:40

» TRY AGAIN (le vivant non commercial)
par Bissecta 10/5/2015, 03:38

» Rendez service à ce forum
par Totor 9/5/2015, 17:52

» gigot texte
par Invité 20/4/2015, 07:10

» un nouveau forum ? ha bin oui, un nouveau forum
par Invité 2/4/2015, 12:50

» Barres-toi bandit
par invigene 31/3/2015, 12:24

» la plaisanterie
par invigene 31/3/2015, 00:52


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le rendez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le rendez-vous le 26/5/2012, 22:24


L'histoire du Rendez-vous à Sarmacande fait référence au récit d'un conteur et mystique perse du XIIè siècle, Farid Al-Dîn Attar. Dans une mythique Bagdad gouvernée par un puissant calife vivait un jeune vizir en pleine santé. Il semblait donc avoir toute la vie devant lui. Un jour, il se rend sur le marché de la ville, incognito, ainsi qu'il le faisait fréquemment. Au beau milieu des étalages des marchands d'épices, il rencontre une femme d'une extrême maigreur, aux yeux vides et à la pâleur sépulcrale. Elle se retourne sur son passage et tend le bras vers lui. Notre vizir, en homme averti, a immédiatement reconnu la mort. Elle a délaissé sa faux et habillé son squelette grinçant d'un peu de chair humaine, mais il est certain de sa rencontre et frémit tout le long du chemin qui le ramène au palais du calife. Terrorisé par ce qu'il a vu, il supplie alors son calife de le laisser fuir Bagdad, lui expliquant que la mort est ici et veut le prendre. Son seul espoir est de seller immédiatement son cheval le plus rapide et de partir au grand galop très loin de la ville. Quelque peu surpris, car je le rappelle, le vizir est jeune et en très bonne santé, le calife lui accorde cependant le droit de partir. Il lui demande quelle sera sa destination, et le vizir lui répond que pour fuir la mort, il part à Samarcande... Voici donc notre vizir sur la route de Samarcande, la cité du désert, à la limite du royaume, aux confins de l'Asie et du Moyen-Orient. Il pense, bien sûr, y être en sécurité, loin de la mort qui rôde à Bagdad! Cependant, très interloqué par ce curieux incident, le calife en personne décide lui aussi d'aller sur le marché afin de vérifier la présence de la mort. Il la reconnaît très rapidement et s'adresse à elle sans crainte, lui demandant la signification du geste qu'elle a fait en direction du vizir... " Ce n'était qu'un geste de surprise..." lui répond la mort, et elle ajoute... "Car je l'ai vu à Bagdad alors que je dois le prendre ce soir à Samarcande..." Notre destin est écrit et rien ne sert de chercher à le fuir. Nous aurons tous, un jour ou l'autre, rendez-vous, à Samarcande ou ailleurs avec celle qui nous attend, tous autant que nous sommes, et nos petits arrangements pour y échapper ne sont que des illusions destinées à nous ramener là où le destin nous attend!

Voir le profil de l'utilisateur http://site-de-victorugueux-razemotte.e-monsite.com/

2 Re: Le rendez-vous le 26/5/2012, 22:48

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum