Enemy Words

Forum de poésie, poésie littérature underground

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Nouvelles
par Totor 24/11/2015, 16:04

» le jeu consiste à ajouter un mot à la suite du dernier...
par Totor 18/11/2015, 11:00

» Rose du temps et de l'espace
par Totor 5/8/2015, 18:20

» Fiction de famille
par Totor 29/6/2015, 10:57

» Nihil und Ereignis par D.A.I - 2009
par Totor 15/5/2015, 12:04

» j'aime bien
par invigene 14/5/2015, 10:46

» production écrite
par invigene 14/5/2015, 10:33

» Le message que nous sommes
par invigene 14/5/2015, 10:29

» FORUM POESIE/Topic de présentation et de bienvenue
par invigene 11/5/2015, 23:05

» Sur la virginité... Copier-coller
par invigene 11/5/2015, 15:19

» Fragiles
par Totor 10/5/2015, 11:32

» facebook vous a tué ?
par Bissecta 10/5/2015, 03:40

» TRY AGAIN (le vivant non commercial)
par Bissecta 10/5/2015, 03:38

» Rendez service à ce forum
par Totor 9/5/2015, 17:52

» gigot texte
par Invité 20/4/2015, 07:10

» un nouveau forum ? ha bin oui, un nouveau forum
par Invité 2/4/2015, 12:50

» Barres-toi bandit
par invigene 31/3/2015, 12:24

» la plaisanterie
par invigene 31/3/2015, 00:52


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

sans itre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 sans itre le 15/10/2011, 16:25

J'suis pas kamikaze mais t'inquiète pas, y en a des biens-ieenhaadébieeeeens :

Les marathoniens aux moustaches mal taillées,
Les paysans malades rongeant leurs terres,
Le black talmé qui sort les francforts,
Les montagnes de bombes sous le drapeau français,
Le vieux Giscard sale scientologue décérébré,
La novlangue qui s'brevete elle-même,
Les yeux crevés par les poils du tapis moche,
Les joueurs de foot qui s'échangent les putes de luxe,
Les enfermés aux fusils pas chargés,
Les basques sous calimocho,
Les équipes blanches de basket,
La ratatouille recrachée puis r'bouffée,
Les tapisseries improbables mais essentielles car immondes,
Les vieux sans chaussettes dans les bars vides,
Les étoiles mortes que les pecnots regardent encore,
Les sceaux remplis de sang et d'bouts de nonnes,
Les chiens qui rapportent des kilos de viande rebeu pourrie.

Toutes ces choseries vouées à la même cause. Faire disparaître la nuit est leur but, organes vitaux jetés aux chats du coin. Pour que perdure la saleté et le travail terreux. L'ennui à son comble et l'horizon bien trop loin, les doigts dans la glotte ainsi que ce sourire de caillasse derrière la poisse.

Voir le profil de l'utilisateur http://rendez-moi.deviantart.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum